Bienvenue !
Ne me parlez pas de la ville ! je suis né dans la nature et elle est ma passion . Pendant des années, 3kms à pied par des chemins escarpés, matin et soir, pour me rendre à l'ecole communale du petit village de mes montagnes qu'il pleuve  qu'il neige, dans la nuit ou au petit matin : c'était un bon début ! 
Depuis, l'eau a coulé au ruisseau, et c'est l'exode à la ville : il le faut bien ! mais une ville de mon coeur : Montpellier pour les études où je rêvais des beaux-arts ...mais il faut gagner son pain ! le travail : et ma destinée m'a amené à encadrer des jeunes sourds avec qui ( et grace à qui ) j'ai réalisé tant de choses, entre autre ateliers de peinture, gravure, sculpture, dessin industriel (initiation), modelage, théatre de mime (troupe), cinéma amateur, mais aussi mécanique, sports, compétitions, aventures en tous genre,(j'en passe et des meilleures)  .
Malgrés tout , j'avais et j'ai toujours dans le coeur et dans la peau cet atrai pour l'art quel qu'il soit  pouvu qu'il ait un sens profond , qu'il questionne ; voici quelques graines semées tout au long de cette  histoire,  ; en résumé (sinon on y passe un livre) du plus loin que je me rappelle, j'ai dessiné; mais voila ce qui restera gravé dans ma mémoire : à 8 ans je tombe en extase devant une minuscule reproduction de "la tour de l'infini" de Gorgio de Chirico" dans les pages d'un vieux journal de Mickey et que j'ai essayée de reproduire au moins 10 fois avec mes mauvaises gouaches . Un Noël, ma grand'mère m'offre une boite de crayons de couleurs aquarellable Caran'Dache: qu'elle merveille ! (je l'ai encore) . Plus tard, étudiant fauché, chez Sauramps, je suis fasciné par un album de repros.. d'estampes du maitre Hiroshigue (les 53 stations du Tokaido) je le veux à tout prix tant il me fascine mais voila, c'est trop cher , comment le payer? rogner au jour le jour sur la maigre bourse avec la peur que quelcun se l'aproprie et puis un jour ... et ce livre il est toujours parmi mes préférés, dont je ne me lasse pas d'étudier les gravures .
Le boulot m'a donné l'occasion de faire de nombreux stages, en particulier de gravure sur lino et sur cuivre (eaux fortes) , mais aussi tournage et montage de films vidéo ,ce qui a été pour moi une autre forme d'expression qui m'a permis d'associer travail et création (j'ai même gagné dans un festival 2 prix dont un cheval : un vrai ! )
Et puis ... et puis mon pays de Cévenne ancré dans mes tripes, avec ses gens si modestes et si loin des superficialitées actuelles ,personnes d'une droiture d' un autre temps et dont la vie a été si dure qu' il est tres difficile de
se la représenter  avec nos habitudes  de consommation effrennée
; ces gens sans diplomes et pourtant souvent érudit instruits et pleins de sagesse : ces gens que j'ai cotoyé tout au long de ma vie , j'essai de vous les présenter dans mes dessins .
Il est possible que je ne soye pas dans la mode actuelle du contemporain , mais ça m'importe peu ...pour moi il y a l'art qui émeut durablement l'image qui raconte une histoire et celle qui décore les murs des maison :  j'ai choisi !